Le temps défile

par Louise Vilaine

Ça a commencé par de petits oublis, de petites bêtises, de la paranoïa et quelques obsessions... mon papa commençait son chemin aux côtés d'Alzheimer, c'était il y a presque 5 ans à présent.

Et puis le temps filant, ces divers symptômes se sont amplifiés.


La maladie a commencé par voler ses souvenirs. Sa jeunesse et tout ce qui se rapporte au cœur, eux, étaient restés intacts. Elle s'est ensuite emparée de sa personnalité, ses humeurs se sont modifiées, ses goûts ont changé  Elle lui a aussi dérobé ses repères spatio-temporaux, quel jour étions-nous? Ça n'avait plus aucune importance. Où étions-nous ? Quelque part entre sa région natale et sa région actuelle.


Les moments de tendresse se sont fait plus rares; nous avons appris à les savourer. Il n'a jamais cessé de nous reconnaître et aujourd'hui encore, il sait qui nous sommes.

Peu à peu, la maladie l'éloignait de nous, tel un oiseau qui s'envole. Comme le représente la couverture du livre. Aujourd'hui, elle continue sa course effrénée.


Elle a réussi à voler la grande partie de ses mots. La communication verbale devient difficile, mais on peut voir à son regard et à ses actes, qu'il comprend chacune de nos paroles. Nous apprenons donc à communiquer différemment, par des gestes, ou encore des regards.


L'utilisation de couverts relève à présent de l'inconnu, les repas sont assistés. L'équilibre est parfois vacillant. Et il y a tant d'autres exemples que je pourrais citer, mais aussi que beaucoup d'aidants ont pu rencontrer sur leur chemin.

La maladie est sournoise et vicieuse, tantôt elle accélère, tantôt elle se stabilise. Une chose est sûre, elle ne nous laisse pas le temps de reprendre notre souffle.

Rien n'arrête cette voleuse de tous les jours. Il n'y a qu'un seul et unique élément qu'elle ne nous dérobera jamais, c'est : notre Amour pour lui.

*****

Ma petite-fille Lori-Anne, quatre ans, pour m'expliquer ce qui arrive à son arrière-grand-maman qui ne parle plus, s'exprime en ces termes: «Dans sa tête, il y a un grand tiroir ouvert. Une voleuse est passée et elle a volé tous les mots...» Cette jeune enfant ne pouvait pas avoir meilleure explication. Elle avait tout compris... avec son cœur, sans aucun jugement. Ghislaine Bourque

*****

Louise Vilaine est l'auteure du livre L'envol d'un père, publié aux Éditions Le Livre et la plume.

Vous pouvez la suivre sur sa page Facebook ou sur son blog.

Vous pouvez aussi lire d'autres articles signés par Louise V. sur mon blogue.

© 2017-2020 Ghislaine Bourque
Tous droits réservés.
Dernière mise à jour: le 21 août 2020
Sherbrooke (Québec) Canada
Conception et réalisation: Ghislaine Bourque
Site optimisé pour Google Chrome sur PC en 1920 x 1080
  • Facebook Ghislaine Bourque auteure
This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now