À noter que le roman Graffitis de mémoire n'est pas en lien avec la maladie d'Alzheimer ou une autre maladie apparentée, même si le titre pourrait évoquer une maladie de l'oubli.

Je perds la tête mais je me rapproche des cœurs!

par Jean-Marc Lemay

Mon cerveau fait des zigzags comme une abeille intoxiquée.

Des soubresauts de mémoire réaniment ou effacent des souvenirs ensevelis.

Mon regard est au passé autant que mes absences qui peuplent mon présent.

Ma lucidité virevolte au gré de ma détérioration.

Je deviens au gré des jours une boîte de Pandore dont on a perdu la clef.

Qui retrouvera les morceaux de puzzle manquant au casse-tête de ma vie?

Je suis dorénavant une passagère de la vie vers le néant.

Qui osera m’accompagner dans ce voyage final sans y laisser sa peau?

Oserez-vous me partager votre cœur qui change de couleur

Selon les émotions produites devant un tel amas d’incompréhensions?

Au jardin de mon agonie qui s’allume et s’éteint,

J’ai besoin de récolter les fleurs que j’y ai semées :

Accueil, compréhension, empathie, écoute, caresses du cœur,

Silence, présence!

Quand les vapeurs de la mort auront recouvert mon existence d’un linceul éternel

Puissiez-vous garder dans le rappel de mon souvenir le sang intérieur

Qui a nourri ma vie et la richesse des fleurs intérieures que je vous ai transmise.

 

Merci Ghislaine pour ton généreux témoignage.

Jean-Marc Lemay m'a fait parvenir ce magnifique poème après avoir assisté au lancement de mon livre Et si perdre la tête rapprochait les cœurs....

Jean-Marc est l'auteur du roman Graffitis de mémoire. Vous pouvez le suivre sur sa page Facebook

© 2017-2019 Ghislaine Bourque
Tous droits réservés.
Dernière mise à jour: le 11 novembre 2019
Sherbrooke (Québec) Canada
Conception et réalisation: Ghislaine Bourque
Site optimisé pour Google Chrome sur PC en 1920 x 1080
  • Facebook Ghislaine Bourque auteure
This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now