De proche aidante à conférencière, en passant par auteure

 

Ghislaine Bourque

Proche aidante

 

J’ai été proche aidante de ma mère durant sept ans. Durant les premières années, je me sentais désemparée, triste, impuissante. J’ai basculé de la souffrance à la sérénité lorsque j’ai pu l’accompagner dans son monde plutôt que d’essayer de la ramener dans le mien. J’ai alors apprivoisé sa démence plutôt que de lutter contre cette voleuse qui m’enlevait la maman que j’avais toujours connue. Mon principal apprentissage a consisté à vivre le moment présent à côté de ma «nouvelle maman», en me centrant sur les ressources qu’elle possédait encore, sans faire référence à toutes ses pertes. J’ai aussi appris à communiquer avec elle de cœur à cœur, souvent dans le silence, ce qui m’a donné accès à son essence… et à la mienne du même coup!

 

Auteure

 

Deux semaines après le décès de ma mère, j’ai débuté l’écriture de mon témoignage de proche aidante Et si perdre la tête rapprochait les cœurs… dans le but premier de m’aider à faire mon deuil parce que, sans que j’en sois pleinement consciente, je ne pouvais pas couper si brusquement le lien intime et intense que j’avais créé avec ma «nouvelle maman» lorsque je l’accompagnais dans sa descente aux enfers. En décrivant chacune des étapes de sa cruelle maladie, je pouvais les revivre une à une, à mon rythme, comme si j’étais encore près d’elle, à l’aimer de toutes mes forces, dans sa souffrance et son cerveau détruit. En cours d’écriture, j’ai réalisé que la description de mes stratégies, de mes interventions et de ma façon d’être en lien avec ma mère pourraient aider des gens qui accompagnent ces êtres vulnérables.

 

Conférencière

 

Suite à la sortie de mon livre, j’ai reçu plusieurs demandes pour témoigner de mon parcours et de ma façon de communiquer avec les personnes atteintes d'Alzheimer ou souffrant d’une maladie apparentée. C’est ainsi que je me suis lancée dans une nouvelle aventure!

Actuellement, j’offre des conférences à des groupes de proches aidants. Je collabore aussi avec Marc Norris du Centre Montessori Alzheimer.

L'objectif de mes conférences (en présentiel ou en visioconférence) est d'éclairer et de soutenir principalement des proches aidants ainsi que des intervenants qui côtoient des personnes en troubles neurocognitifs. Je parle de plusieurs façons d'interagir avec ces gens désorientés, qui présentent souvent des comportements déroutants. Je me sers de situations vécues avec ma mère et avec plusieurs autres résidents pour illustrer mon propos. Je démontre aussi comment, en empruntant la voie du cœur, les aidants peuvent rester en lien avec ces personnes et les rassurer jusqu’au tout dernier stade de la maladie.

 

L'utilisation des outils que je partage vise un accompagnement plus serein et la récolte de bienfaits suite à la nouvelle relation tissée entre l'aidant et l'aidé.

 

En ayant le privilège de transmettre mon savoir-faire et mon savoir-être, j’éprouve une profonde satisfaction et une grande joie parce que je sais jusqu’à quel point c’est exigeant et déboussolant d’intervenir auprès de gens en atteinte cognitive. J’ai été moi-même dans cette situation de détresse; je me sentais complètement démunie. Accompagner ma chère maman dans sa démence m’aura permis de découvrir ma nouvelle mission de vie, soit celle d’aider, de soutenir et d’éclairer des familles, bénévoles et intervenants qui œuvrent auprès de personnes atteintes d’Alzheimer ou d’une maladie apparentée.

 

Je cite trois proches aidantes qui ont assisté à l’une de mes visioconférences:

 

«Vous êtes la messagère de l’espoir pour les proches aidants»

Rosanna U.

«…La présentation de Mme Bourque a pour effet de remuer, avec une grande tendresse, nos certitudes et notre vision de la maladie pour nous amener à entrevoir avec espoir les années à venir avec notre être cher»

Chantal L.

«Des informations pertinentes, des exemples concrets : tout ce dont j’avais besoin pour communiquer mieux avec mon mari et oser entrer avec lui dans son monde».

Colette F.

 

En guise de conclusion, je transcris les paroles de Karine Cloutier, chargée de projets aux communications, à l’Appui pour les proches aidants:

 

«Vous êtes vraiment sur votre mission de vie…. Vous êtes une femme très inspirante… On a besoin de gens comme vous…»